Share |

Le retour du Roi

                              Le retour du Roi

 

 Date de sortie : 17 décembre 2003

  

Année de production : 2003

Réalisateur : Peter Jackson

 

Durée : 3h20

 

Producteur : New Line Cinema et Wingnut Films (distributeur: Metropolitan film export)

Compositeur : Howard Shore

Acteurs principaux : Sean Astin (Sam Gamegie), Viggo Mortesen (Aragorn), Elijah Wood (Frodon), Orlando Bloom (Legolas), Ian McKellen (Gandalf), Liv Tyler (Arwen), John Rhys-Davies (Gimli)

 

 

Inspiré de : Le Retour du Roi, J.R.R Tolkien

 

Affiche du film :

Commentaires sur le film:

Une bonne adaptation cinématographique, car le spectateur comprend que tout s'accélère et que le destin de la Terre du Milieu, plus encore qu'auparavant, se tient dans les mains fragiles de Frodon et de Sam, et non dans la guerre ouverte entre le Bien et le Mal. Alors que les rohirrim chevauchent à bride abattue vers les murs de Minas Tirith, "où se scellera le destin du monde", alors que la guerilla menée par Faramir et Damrod peine à retarder l'avancée des Haradrims et de leurs Oliphans, la scène principale et la plus épique du film est bien évidemment le siège de Minas Tirith. Comme toujours dans les adaptations cinématographiques de livres, de nombreux passages sont absents ou déformés: les tribus sauvages aidant la progression des rohirrims, l'arrivée des guerriers des Fiefs et d'Imrahil à la cité avant le siège (d'ailleurs où est-il dans le film Imrahil?...), la mort de Théoden, écrasé par son cheval après avoir tué le chef des Suderons (on parle de Suderons dans le film?...) et non pas après avoir été balayé par l'ombre ailée du Roi-Sorcier , sans compter le mariage de Faramir et d'Eowyn, et enfin le retour des Hobbits et le nettoyage de la Comté, et j'en passe... Tant d'éléments inexacts ou absents qui font bondir les fans ! Cependant, l'ambiance et les enjeux sont bien retranscrits, notamment grâce aux thèmes musicaux exceptionnels signés Howard Shore tels que Minas Tirith et Steward of Gondor, mais aussi grâce aux combats épiques et aux discours grandioses: "Un jour viendra où les boucliers voleront en éclats [...] mais ce jour n'est pas arrivé !" Ce film reste malgré tout un géant, donc à voir impérativement si non fait.

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

www.lordoftheringsjf.e-monsite.com est un site à but non lucratif et ne dispose d'aucun droit sur les images exploitées, sauf bannière, logos et tout contenu écrit

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site